« La croissance ne devra plus être une fin en soi, mais un outil qui, sans jamais nuire à la qualité de la vie devra au contraire la servir ».
Antoine Riboud, cofondateur et ancien PDG de Danone, a prononcé ces mots pour la première fois dans un discours prononcé devant 2 000 cadres aux Assises du Patronat en 1972 à Marseille (France), où il a expliqué sa vision du rôle d’une entreprise dans la société.

 

2022, célébration des 50 ans du double projet

Influencés par les idéaux du mouvement de protestation sociale français de Mai 68, ses propos exprimaient l’idée que les objectifs économiques et sociaux doivent être interdépendants et que la réussite des entreprises doit toujours aller de pair avec le progrès social.

Cette pensée visionnaire a constitué la pierre angulaire du double projet économique et social de Danone. Elle a été adoptée par Danone depuis lors : c’est notre héritage, notre présent et notre avenir. Cet objectif est ce que nous appelons le « double projet » de Danone. En 2022, nous célébrerons le 50e anniversaire de ce discours visionnaire.

« Il n’y a qu’une seule Terre.  On ne vit qu’une seule fois »

 

Le Discours de Marseille s’est ouvert sur ces mots puissants, germes de la mission de Danone d’apporter la santé par l’alimentation au plus grand nombre et du cadre d’action ‘One Planet. One Health ’. Nous travaillons chaque jour à rendre cela possible : en aidant les populations à rester hydratés, en adoptant un régime flexitarien riche en aliments d’origine végétale, en offrant des produits laitiers essentiels pour la santé grâce à ses avantages nutritionnels, et en servant ceux qui ont des besoins nutritionnels spécialisés tout au long de leur vie.

Pourtant, nous savons que nous ne pouvons pas apporter la santé si notre planète n’est pas saine. Nous ne pouvons pas être en bonne santé si les communautés et la société dans lesquelles notre entreprise se développe ne le sont pas aussi. C’est pourquoi dans le double projet, l’économique et le social sont interconnectés, et social est synonyme de sociétal. Parce que l’action de notre entreprise affecte la qualité de vie de toute les communautés: patients, fournisseurs, employés, consommateurs, clients et citoyens, et la planète.

« La responsabilité de l’entreprise ne s’arrête pas au seuil des usines ou des bureaux. ».

 

Ceci est confirmé par la certification B Corp de toutes nos catégories et marques en Belgique : un levier qui nous pousse à nous remettre en question et à toujours améliorer notre impact social & environnemental pour nos consommateurs, nos partenaires et toutes les parties prenantes de la société….

Aujourd’hui plus que jamais, nous devons être une entreprise durable et créer de la valeur pour tous. La croissance économique est donc importante pour pouvoir continuer à investir dans nos produits, nos innovations, la science à l’origine des bienfaits pour la santé, les ingrédients de haute qualité et la production durable afin de favoriser des habitudes de consommation plus saines et plus durables.

Découvrez plus ce que signifie être une B Corp en Belgique.

Les citoyens attendent de nous, les entreprises, que nous menions le changement. S’engager, agir et avoir un impact visible.

 

Notre feuille de route en matière de développement durable en Belgique apporte une valeur claire à l’entreprise avec des ambitions concrètes pour apporter la santé par l’alimentation, pour respecter et régénérer la nature et pour soigner et développer les personnes et les communautés.

Quelques points forts :

  • Une nutrition plus saine :
    Aujourd’hui, 80 % de notre portefeuille de produits laitiers, de produits d’origine végétale et d’eaux ont un Nutri-Score A ou B. Nous visons 85 % sur la base du premier algorithme et même 100 % pour les produits pour enfants ! Nous allons continuer à réduire la teneur en sucre de nos produits, avec des objectifs plus stricts pour les produits pour enfants.
  • Un étiquetage propre et clair :
    Nous réduisons le nombre d’ingrédients dans nos recettes et nous rendons nos informations sur les produits 100% accessibles et compréhensibles au-delà de l’étiquetage.
  • Emballage circulaire :
    Aujourd’hui, 81 % de l’ensemble de nos matériaux d’emballage sont recyclables. Nous allons agir pour atteindre un emballage 100% recyclable par conception et une diminution de 10% des emballages dans nos principales marques.
  • Empreinte environnementale :
    Nous continuons à réduire l’empreinte carbone de la production laitière, notamment les émissions de méthane de 20 à 40 %, en ajoutant un ingrédient, le Bovaer®, à l’alimentation du bétail. Nous allons poursuivre l’objectif de zéro émission nette pour nos deux usines, avec une feuille de route sur l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables. Et nous continuerons à promouvoir un régime flexitarien et riche en aliments d’origine végétale.
  • Déchets alimentaires :
    En 2021, nous avons rejoint la coalition belge Waste Warrior Brands, initiée par Too Good To Go pour engager les consommateurs à lutter contre le gaspillage alimentaire. Nous réduirons davantage le gaspillage alimentaire sur notre périmètre direct de 20% (kg de déchets alimentaires / tonnes de produits) et au-delà en nous associant.
  • L’inclusion sociale :
    Nous avons lancé le Fonds Social Danone en collaboration avec la Fondation Roi Baudoin pour offrir un soutien financier ou matériel à des projets durables, sociaux et sociétaux en Belgique dans lesquels les employés de Danone ou leurs familles sont activement impliqués.

« Les ressources énergétiques de la terre sont limitées, celles de l’homme sont infinies s’il se sent motivé ». Et c’est ainsi que nous continuons à avancer, à nous améliorer, à innover, à collaborer avec nos partenaires, à nous remettre en question pour continuer à être une entreprise pionnière qui apporte une valeur économique et sociale à la société. Parce que « la performance sans durabilité n’a pas d’avenir, la durabilité sans performance n’a pas d’impact » (Antoine de Saint-Affrique, 2022).